Non classé

Tirer du positif de 3 confinements ?

Dans la mesure où nous en sommes – plus ou moins – à 3 confinements en 1 an, je me suis dit que faire un petit article pourrait être cool ! Alors bien entendu, je vous parle de mon expérience, sachant que j’ai vécu les 3 de manière assez différente!

Pour le premier, j’habitais encore à Paris (à 1 semaine près nous déménagions à Besançon… pas de bol !). On a donc passé 2 mois et demi dans 35 mètres carrés, au milieu d’une bonne quarantaine de cartons ! Bizarrement, c’est celui que j’ai le mieux vécu des 3 !! D’une, parce que c’était totalement inédit pour tout le monde, de deux parce que la planète entière ou presque était sur « pause » et que ça m’a forcée à totalement lâcher prise. Je n’ai jamais aussi bien dormi ni été aussi créative qu’au printemps 2020 ! Et puis les jours rallongeaient, il faisait un temps superbe, je faisais du sport à la maison et j’ai recommencé à méditer au moins 10min par jour tous les jours sans exception.

Pour le deuxième confinement, autre ambiance. Certes, avec mon conjoint on habitait depuis 6 mois dans 80 mètres carrés à Besançon avec jardin, donc niveau espace rien à voir… Mais pour le coup, n’ayant pas de job, le peu de vie sociale que j’avais réussi à reprendre s’est retrouvée réduite à néant. Les apéros – Skype c’était rigolo la première fois, là j’en ai clairement eu ras-le-bol ! Par contre, j’ai repris le yoga de manière assidue: j’essayais d’en faire au moins 20min par jour, tous les jours ou presque. C’est devenu une habitude !

Et pour le troisième (qui à mon sens n’a pas eu grand chose d’un réel confinement), une certaine lassitude s’est installée, en mode « ça fait 1 an, combien de temps ça va encore durer tout ça? », doublée d’un fond d’exaspération par rapport à certaines mesures et décisions ubuesques. Mais c’était, aussi, à nouveau le printemps, j’avais des tonnes de choses à faire dans le jardin (coucou le potager en devenir et la serre 100% récup’), des meubles en palette à construire et un projet pro motivant depuis quelques mois.

3 périodes, 3 couleurs totalement différentes. Mais il y a quand même des choses positives qui en ressortent:

  • Les 10 minutes de méditation quotidiennes
  • Le yoga tous les jours (ou presque)
  • Le fait d’avoir goûté à ce que veut dire vraiment lâcher prise
  • Les idées qui ont pris forme et mûri
  • Le fait d’avoir recommencé à écrire
  • Avoir (ré)appris à prendre le temps
  • Les nouvelles recettes de cuisine (ou comment se rendre-compte que faire du pain, des pâtes à tarte et des pâtes à pizza c’est vraiment d’une simplicité déconcertante!)
  • Le détachement total par rapport à tout ce qui tourne autour du Covid parce que j’ai simplement décidé de ne pas placer ça au centre de ma vie
  • La conviction que je suis bien mieux sans TV et sans infos qui tournent en boucle: je pars du principe que s’il se passe un truc d’une importance capitale, je serai de toute façon au courant (ce qui ne m’empêche pas d’aller chercher des infos par moi-même si certains sujets m’intéressent ou m’interpellent)
  • La certitude que l’optimisme et la positive attitude sont des boucliers d’une fantastique efficacité contre la peur et la morosité!

Et pour finir, ce dessin de Catherine Testa (@etsionsouriait sur Instagram) résume très bien ma vision de l’optimisme!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s