Non classé

Faire les marchés de Franche-Comté

Si on m’avait dit, il y a un an, que j’irai « jouer à la marchande » sur les marchés, je n’y aurais pas cru… et pourtant !

Quand on a des amis dont le 2ème (voire 3ème) métier, c’est de fabriquer de jolies choses… Ça donne une chouette aventure (oui, encore une) !

Tout a commencé fin mai, quand Carole (de Chispita Création, interview ici) et Guillaume (de L’Atelier GCL, interview ici) ont décidé de se lancer sur quelques marchés autour de Besançon. Le coup d’envoi a été donné avec celui d’Ecole-Valentin un dimanche matin. N’ayant rien de particulier de prévu, j’étais OK pour les accompagner et filer un coup de main ce jour-là (oui, j’aime me lever à 6h le dimanche 😂). L’ambiance était top, le soleil au rendez-vous (le vent, aussi), ça faisait fête de village… De fil en aiguille, je suis retournée donner un coup de main sur le suivant, pour au final embarquer plus ou moins « définitivement » dans le Rifter de Carole !

Le tout premier marché à Ecole-Valentin

Marnay, Rivotte, Vesoul, Avanne-Aveney, Saint-Vit, les marchés des 3 villages, le marché festif du val de Consolation… des expériences très différentes en fonction du lieu, de la période et/ou du jour (ces moments où, en 1h, il y a trois personnes qui passent… ça m’a rappelé l’époque où j’étais dans la vente: j’ouvrais le magasin toute seule à 9h le lundi matin, et il pouvait se passer 2 bonnes heures avant que le premier client pointe le bout de son nez !). Mais dans une ambiance toujours sympa entre les commerçants !

Et c’était marrant, parce que pour moi qui ai l’habitude des marchés d’été dans le sud de la France (il y en a partout, tout le temps, jusqu’à minuit… j’exagère à peine !), certains m’y ont fait penser avec une petite signature « made in Franche-Comté » (forcément, le morbier ne court pas les rues sur la Côte d’Azur… et il ne faut pas comparer les températures 😁).

Le marché de Rivotte, à Besançon
Le marché nocturne de Vesoul

C’est chouette de retrouver de temps à autre les mêmes commerçants et artisans, de discuter un peu, et de se rendre-compte que pas mal d’entre eux ont lancé leur activité pendant ces 2 dernières années pour le moins chaotiques. Pour certains, c’est un virage à 360°, pour d’autres une suite « logique »… mais ils ont tous le point commun d’avoir sauté le pas ! D’ailleurs, moi-même en déménageant à Besançon en mai 2020, je ne pensais pas me retrouver, un an et demi plus tard, à monter des stands de mes petites mains gelées par un joli matin d’octobre et 4 degrés 😂 . Mais après tout, Jean d’Ormesson a dit « Tout le bonheur du monde est dans l’inattendu », et je suis assez d’accord avec lui ! 😉

Surveillez les réseaux de Chispita Création et L’Atelier GCL, il y a les annonces des dates quand un marché est prévu 😉

Et puis bien-sûr, prochaine grande étape: les marchés de Noël !!

Ce fameux marché festif du val de Consolation, samedi 9 octobre… il faisait (légèrement) froid mais l’ambiance était top et le lieu magique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s